“Tu me laisseras finir” : Elisabeth Lévy sort de ses gonds sur le plateau de L’heure des pros

Grande colère dans L’Heure des pros ce lundi 25 octobre. Confrontée à ses collègues masculins et interrompue à plusieurs reprises, Elisabeth Lévy a grondé.

Ironiquement, la question du “mépris des femmes” a été évoquée en politique tandis que l’équipe de L’Heure des pros évoquait un duel entre Marine Le Pen et Éric Zemmour. Depuis plusieurs mois, il laisse la parole aux médias, appelant à une éventuelle candidature à la présidentielle de 2022. Une hypothèse que le chef du Rassemblement national ne prend pas à la légère. En ce lundi 25 octobre, Elisabeth Lévy a été poussée dans ses derniers retranchements pour tenter de s’exprimer sur le sujet, interrompue à plusieurs reprises par ses collègues masculins. Agacée, la chroniqueuse a frappé la table du poing (littéralement) après une dernière interruption de Gérard Leclerc.

« Puis-je finir ou pas ? » a-t-elle d’abord appelé. Son collègue s’est contenté d’une douce affirmation, son visage affichant un sourire tendu et une expression qui témoignait de sa gêne. “Mais ce n’est pas possible ! Je ne peux pas m’exprimer sur ce plateau. J’en ai marre !” Heureusement Pascal Praud était là pour détendre l’atmosphère et a donné la parole à Elisabeth Lévy. La hauteur? La chroniqueuse a affirmé que la place des femmes dans la société, mais aussi et surtout en politique, n’était en rien menacée.

Elle est connue pour ses positions controversées. En avril 2021, Elisabeth Lévy a utilisé une phrase qui a fait peur à de nombreux membres du public lorsqu’elle a affronté Sonia Mabrouk sur CNews : “Tête des Arabes”. Invitée à prendre la parole dans Touche Pas à Mon Poste, elle a persisté et signé sans vergogne. “Non, je n’ai pas du tout l’impression d’avoir dérapé. Je trouve cette polémique très intéressante car elle en dit long sur l’antiracisme.” Elle a donc l’habitude de glisser.

En réalité, elle veut parler tout le temps et ne permet pas le point de vue des autres ! Elle est constamment en position de “victime”, il faut qu’elle se dise, c’est normal, je suis la seule “bonne femme” sur le plateau, faut qu’on tire vite, vite…

Bravo, elle avait Loi. C’est dingue de voir qu’elle doit tapoter pour pouvoir exprimer son point de vue qui mérite réflexion.

Journaliste dérangeante, pleine de bon sens, isolée des misogynes, des phallocrates, des réactionnaires, elle a beaucoup de courage de continuer à se faire entendre…

j’adore ce journaliste qui n’a pas sa langue dans sa poche et intervient toujours avec précaution… ce qui semble agaçant. Quant à ces messieurs, ils cessent de s’accaparer la parole, surtout pour certains de dire que …. ries

et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, veuillez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Keywords:

Elisabeth Lévy,CNEWS,Pascal Praud,Gérard Leclerc,Elisabeth Lévy, CNEWS, Pascal Praud, Gérard Leclerc,,People, Actualité,

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

Suivez nous ...

4,266FansLike
840FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img