Cameroun – Consommation: prix hebdomadaires du marché

Le Jour a parcouru les marchés de la capitale pour constater une légère baisse des prix des denrées alimentaires.

Le poisson redevient abordable

Les prix du kilo de maquereau, poisson que les chefs affectionnent particulièrement, fluctuent sur le marché. «Il y a presque un mois, le kilo était de 1750 Fcfa, chez d’autres poissonniers 1800 Fcfa», explique Arlette, une consommatrice. Cette semaine, les consommateurs sont soulagés. Le kilo de leur poisson adoré est vendu de 1450 Fcfa à 1500 Fcfa. Le prix du kilo de bar est de 1350 Fcfa et celui de la morue est de 1150 Fcfa. Le prix du kilo de mulet a augmenté. A partir de 850 Fcfa il est actuellement accessible à 950 Fcfa le kilo. Sur les raisons de l’augmentation, une vendeuse rencontrée chez le marchand de poisson de la liberté sur le marché de Mendong explique: le prix augmente ». Cependant, on constate que lorsque le poisson n’est pas de très bonne qualité ou pas très frais, le prix de son kilo baisse.

100 Fcfa la pile de piments

Utilisés pour ajouter un peu plus de saveur à certains menus, les piments de saison peuvent être aussi rares qu’ils le sont en abondance sur le marché. Pendant cette période, le fruit qui colle est sur le marché en abondance. Pour le moment, nous ne pouvons pas compter les fruits en tas à 100 fcfa. Or, il y a deux semaines, les grossistes du marché de Mfoundi surenchérissaient sur le prix d’un sac de piment, d’où sa rareté sur les marchés, précise un revendeur. Cette offre plus élevée était due aux aléas du changement climatique, selon un grossiste. Alors elle a dit, avant le sac de 50kg coûtait 35000fcfa, mais actuellement il est possible de l’obtenir au prix de 7000fcfa.

Tomate, les prix augmentent

Le prix des tomates a augmenté. Le prix de la caisse de tomates se situe actuellement entre 7000 et 9000fcfa. Il y a environ deux semaines, nous avons pu l’obtenir à 5500, voire 6000f. Chez les détaillants, nous voyons jeudi prochain que la tomate 100f équivaut à quatre petits fruits. Les seaux de 2,5 L et 5 L sont laissés pour 1800 et 3000f respectivement. Il n’y a ni abondance ni pénurie de tomates sur le marché. Un détaillant admet que la tomate n’a ni saison fixe ni prix fixe. Vous pouvez vous lever un matin et constater que le prix du coffre est tombé à 2000 fcfa.

Des légumes pour tous les budgets

Le légume, aliment très apprécié dans la maison pour ses nombreuses vertus, est à la portée de tous pendant cette période. A 250, 300 ou même 500 Fcfa vous pouvez vous permettre un forfait “Zom” ou “Kpwem”. Les consommateurs se lèvent tôt le matin à la recherche de légumes frais. Dans les brouettes, sur les étagères, sur les comptoirs, ils sont partout. Sur le marché de Mfoundi, Atangana-mballa ou Etoudi. . “Ndolè”, “Nkeya”, “Zom”, “Folon”, les feuilles de gombo sont abondantes sur les étals. Sur les marchés Mendong et Acacia, en fonction de leur avidité financière, les commerçants vendent à 250 et 300 Fcfa.

Hilary Sipouo

#Cameroun #Consommation #prix #hebdomadaires #marché

Ref. : 237online.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
829FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img