Électricité : 9 000 places sur 13 104 rouspètent encore au Cameroun faute de financement

(Investir au Cameroun) – Selon le ministre de l’Eau et de l’Énergie Gaston Eloundou Essomba, de retour en juillet 2021, 9.000 places au Cameroun ne sont pas encore électrifiées, sur les 13.104 que compte le pays, soit 68,7%. Afin de permettre l’électrification de ces lieux, a révélé ce membre du gouvernement lors d’un discours aux députés le 28 juin 2021 en séance plénière extraordinaire de l’Assemblée nationale, il est nécessaire de trouver des moyens financiers importants.

« Afin de pouvoir électrifier l’ensemble des 9 000 lieux de notre pays qui ne sont pas encore électrifiés, il faudrait, sur la base des études des équipes locales de la Minee (Ministère de l’Eau et de l’Energie), que « l’Etat puisse investir un d’un montant d’environ 874 milliards de F Mobiliser CFA”, être le Minee.

Afin de rendre ce financement disponible, nous avons appris lors de l’allocution de Gaston Eloundou Essomba aux délégués que le gouvernement camerounais a récemment mis en place un Fonds de développement du secteur électrique, c’est-à-dire, précise-t-il, ” dans sa première année d’existence avec une dotation de 7 milliards de FCFA en 2021 (…) Compte tenu des besoins financiers pour l’accès à l’électricité en milieu rural, il serait souhaitable d’allouer des ressources financières supplémentaires au Fonds de développement du secteur électrique ».

Selon les données gouvernementales, les besoins varient dans les 10 régions du pays. Avec 267 milliards de FCFA d’investissements attendus, la région du Nord est à ce jour la plus en besoin d’investissements dans le secteur de l’électricité. Cette région du Nord, qui compte parmi les plus pauvres du pays (avec l’Extrême-Nord, l’Adamaoua et l’Est, ndlr), est suivie par la région du Centre, dont les besoins d’investissement sont estimés à 104 milliards de FCFA. Viennent ensuite les régions de l’Adamaoua (101 milliards), du sud (95 milliards), de l’extrême nord (90 milliards), du nord-ouest (66 milliards), de l’est (66 milliards), du littoral (50 milliards), de l’ouest ( 45 milliards) et Sud-Ouest (28 milliards).

En attendant la mobilisation de ces financements, une grande partie de la population camerounaise râle encore et des pans entiers du territoire national sont encore inaptes à recevoir des activités économiques majeures, malgré les investissements réalisés ces dernières années dans la construction d’infrastructures. . Dans le nord par exemple, ces populations encore déconnectées du réseau électrique sont dispersées par endroits en 2008, sur les 2 694 que compte cette région camerounaise.

Brice R. Mbodiam

A lire aussi :

31-05-2021 – Vers l’électrification de 105 villages du nord et de l’extrême nord du Cameroun

20-08-2020 – Le Cameroun lance un fonds pour le développement du secteur électrique, financé à 1% du chiffre d’affaires des opérateurs

2020-06-17 – Le Cameroun négocie avec la BEI et l’UE pour finaliser le financement d’un projet d’électrification dans 687 lieux

.

#Électricité #places #sur #rouspètent #encore #Cameroun #faute #financement

Ref. : investiraucameroun.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
840FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img