Logement «social»: les acquéreurs s’évincent lentement à Douala et Yaoundé

(Investir au Cameroun) – Dans un communiqué de presse du 24 mai, la ministre du Logement (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, note que certaines personnes éligibles au programme de logement “ social ” du gouvernement camerounais sont progressivement déplacées.

Selon le membre du gouvernement “dès 119. [acquéreurs] de la liste éligible, seulement 64 clients [46,12%] mis à jour leurs dossiers à l’agence CFC [Crédit foncier du Cameroun] de Douala; Sur les 53 encore éligibles au financement CFC, 18 seulement sont [environ 33%] ont envoyé leur dossier au siège du crédit foncier».

Est-ce que la situation où Célestine Ketcha Courtès fait appel aux acheteurs qui ne sont pas sélectionnés sur la première liste est envoyée à Minhdu par le Crédit foncier ou qui n’ont pas mis à jour leurs dossiers pour accéder au CFC pour leur finalisation? Par ailleurs, le ministre a annoncé que des discussions sont en cours avec la Société immobilière du Cameroun (SIC) pour soumettre en urgence des propositions concrètes sur les acheteurs non éligibles au guichet.

Les informations recueillies auprès de certains candidats éligibles à de tels logements «sociaux» suggèrent que les contributions financières exigées des acheteurs potentiels sont élevées pour le citoyen moyen. Pour illustrer, selon le SIC, le coût des appartements dans le projet Mbanga Bakoko à Douala varie entre 18 et 20 millions de FCFA. D’autres se plaignent des formalités administratives qui les empêchent d’avoir des fichiers compatibles.

Selon le point en annexe à la loi de finances 2021, le programme gouvernemental de construction de logements “ sociaux ” comprend: la construction de 1675 logements à Yaoundé (Olembé) et à Douala (Mbanga-Bakoko) pour un coût de 77 milliards de FCFA; la construction de 1 520 logements sociaux avec la coopération chinoise pour un coût de 40 milliards de FCFA; la construction de 10 000 logements «sociaux» et équipements socio-culturels par la firme Pizarotti, dont 1 000 sont en phase pilote pour un montant de 113 milliards FCFA; et la construction de 800 logements dans le cadre du plan d’urgence triennal pour accélérer la croissance pour un coût de 50 milliards de FCFA (Banque Atlantique).

Selon l’évaluation de Minhdu à la mi-mai, un total de 540 logements ont été construits (120 à Yaoundé et 420 logements à Douala) sur les 1 675 attendus. Les 1 520 logements de la coopérative chinoise sont achevés à 100%. 75% des 800 logements du Planut sont terminés. Car pour des raisons de sécurité à Bamenda et Buea, le programme Planut de 100 logements dans chacune de ces villes a été suspendu. Et la construction de 10 000 logements et équipements socioculturels par Pizarotti montrerait des progrès de plus de 11%.

Sylvain Andzongo

.

#Logement #social #les #acquéreurs #sévincent #lentement #Douala #Yaoundé

Ref. : 237online.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
829FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img