Autopartage: propriétaires imposables

Les particuliers qui louent leur voiture sur Getaround et OuiCar doivent déclarer leurs revenus, y compris la commission versée aux plateformes. Ce qui réduit considérablement leurs profits.

«Le jeu ne vaut plus la chandelle. “” Nous ne gagnons rien et nous endommageons également nos voitures. La colère grandit dans les forums et les groupes Facebook d’individus louant leur véhicule sur Getaround et OuiCar. Certes dans cette période fiscale, au cours de laquelle certains nouveaux arrivants sur ce marché ont pris conscience d’une très mauvaise surprise: les revenus de l’autopartage doivent être renseignés en incluant le montant de la commission que perçoit la plateforme.

Habituellement, il s’élève à 30% du loyer: les propriétaires doivent donc payer des impôts, des cotisations de sécurité sociale ou encore des cotisations de sécurité sociale (si le revenu dépasse 8227 euros, le contribuable est alors affilié à l’Urssaf) sur les revenus … dont la couleur qu’ils n’ont pas vue. Ce qu’il faut remettre en question, c’est l’importance économique de la location pour les propriétaires.

Autopartage: propriétaires imposables

C’est ce qui a poussé certains d’entre eux à s’organiser pour faire entendre leur voix. D’abord sur Facebook, puis via une association fondée par eux, l’Union nationale des acteurs de l’autopartage et de la mobilité (Unaam). «Si vous avez payé les assurances, l’entretien, le nettoyage, l’usure des pneus, les réparations automobiles et que vous payez des taxes dont 30% des revenus que vous n’avez pas perçus, alors il ne vous reste plus grand-chose», résume Frédéric Velez , le président qui y voit un frein au développement de l’autopartage en France, et cette situation oblige certains à s’arrêter.

Transférer les commissions aux locataires

«Les propriétaires nous signalent ce problème», reconnaît Matthieu Bouchaud, responsable de la communication de Getaround, qui dispose de 30 000 voitures. Nous l’avons envoyé aux pouvoirs publics et le sujet semble être à l’étude. Le concurrent OuiCar, leader du marché avec 35 000 véhicules, s’emploie également à améliorer le net après impôt des propriétaires. «Une des solutions serait de mieux ventiler la commission en transférant une partie de celle-ci au locataire», a déclaré Benoît Sineau, le PDG.


Lire aussiAutopartage: avec Getaround, vous pouvez louer votre voiture en un seul clic

Il pointe également un autre problème lié à la situation actuelle: «Aujourd’hui, il y a une double imposition avec les propriétaires payant l’impôt sur le revenu sur les commissions d’une part et les plateformes payant l’impôt sur les sociétés d’autre part. commissions car cela concerne notre chiffre d’affaires. “

Pendant ce temps, malgré ces freins fiscaux, l’autopartage reste populaire, selon les plateformes. «C’est un complément de salaire», assure Benoît Sineau. Les gens louent leur véhicule parce que cela réduit leur coût de possession. “

#Autopartage #propriétaires #imposables

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img