Boxe: “Je suis le meilleur poids coq du monde”, confie Nordine Oubaali en défendant son titre

Ce samedi à Los Angeles, Nordine Oubaali défendra sa ceinture mondiale des poids coq contre le Philippin Nonito Donaire après avoir eu du mal à obtenir son visa pour combattre aux États-Unis.

Los Angeles, Californie, Etats-Unis, un pays où la boxe reste un sport de rois: Nordine Oubaali n’est nulle part ce week-end pour défendre sa ceinture mondiale WBC contre les coqs: «Peu importe où je me trouve dans le monde, quand je je suis sur le ring là où je suis chez moi », dit-il.

A Carson dans la proche banlieue de la cité des Anges, le franco-marocain affronte ce samedi soir, le Philippin Nonito Donaire, un grand nom des petites catégories: «Si j’avais un boxeur comme ça sur mon plateau de chasse, je changerais dimensions “: se confie à Oubaali qui veut faire un grand succès. Pour se rendre en Californie, les Français ont dû se battre il y a quelques semaines contre le gouvernement qui lui a refusé un ordre d’entrer aux États-Unis. Après un coup de fil à Emmanuel Macron, tout a fonctionné.

Filipino Nonito Donaire, quel client!

Le Français n’aurait pas pu rêver d’un meilleur challenger pour sa troisième défense de titre. Puisque Donaire (40 victoires, 6 défaites) est déjà au Panthéon de son sport à l’âge de 38 ans, il a été champion du monde dans quatre catégories différentes: entre 2007 et 2019 il a dominé consécutivement les poids mouches (IBF), les coqs (WBC, WBO), Super Coqs (IBF, WBO) et Plumes (2014).

Oubaali, 34 ans, arrive sur le ring avec un CV moins prestigieux, mais il est invaincu en 17 combats. Il dit posséder “le plus beau pneu” celui d’un champion du monde mais se tient toujours derrière son adversaire dans les différentes classifications de poids coq (moins de 53,5 kg). «Sur le papier, c’est mon plus gros combat», résume Oubaali pour la réunion qui aurait dû avoir lieu il y a un an, mais qui a dû être reportée en raison de la pandémie.

Comme d’autres, Oubaali est resté 18 mois sans boxe. Son adversaire est également resté au repos et semble avoir trouvé de la force dans ce hors-jeu: «Ces mois ont été frustrants, mais cela m’a donné le temps de récupérer et de revenir en arrière. Cette période m’a donné l’occasion de redécouvrir mon enfance. Je ne m’attends pas du tout à être rouillé samedi. Quand j’ai repris l’entraînement, j’ai senti que la puissance, la vitesse et l’explosivité étaient de retour. J’y crois beaucoup », prévient Donaire. Le Philippin reste sur une défaite face à la Japonaise Naoya Inoue, numéro 1 de la catégorie et titulaire des matchs WBA et IBF. Pourtant, il refuse de sous-estimer «Oubaali». Il est techniquement très solide, il boxe intelligemment et porte cette ceinture WBC autour de sa taille pour une raison. “

“Donaire a un instinct de tueur”

Le Français nous assure: «Donaire a un instinct de tueur et je respecte sa carrière, mais j’ai plus d’armes. Je suis réactif, pas facile à frapper et j’ai beaucoup de punch. Quoi qu’il en soit, il ne pourra pas se faire plaisir car il court le risque de payer cher. A moi de punir toutes ses erreurs, de dicter le combat, de montrer que je suis le champion. “

Samedi, un parfum de Manille plane au-dessus de la Dignity Health Arena, qui devrait être remplie de nombreux Philippins de Los Angeles. Rien qui ne puisse intimider le Français, qui a remporté sa ceinture contre l’Américain Rau’shee Warren en janvier 2019 à Las Vegas et l’a tenu la même année contre le Philippin Arthur Villanueva puis contre le Japonais Takuma Inoue à Saitama. «Au Japon, il y avait 40 000 personnes dans la salle et j’ai gagné le combat. Battre Donaire devant son public, c’est encore mieux », confirme Oubaali, une personnalité très appréciée dans le monde de la boxe française. Souleymane Cissokho, qui partageait sa chambre avec lui à l’Insep, sera aux premières loges pour le soutenir: «Je suis le meilleur poids coq du monde. Je vais avoir un gros combat, donc tout le monde le sait. Je veux que tout le monde sache que je suis prêt à les affronter. Je veux me battre contre les meilleurs », a martelé Oubaali qui aimerait réunir les titres rapidement après ce soir. Si ça se passe bien.

#Boxe #suis #meilleur #poids #coq #monde #confie #Nordine #Oubaali #défendant #son #titre

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img