Canada – Découverte des restes d’enfants : L’Église catholique sur le quai

Le Premier ministre canadien a catégoriquement condamné l’Église catholique pour avoir ignoré les crimes commis par des enfants dans le passé contre des enfants autochtones dans un ancien pensionnat.

La découverte il y a quelques jours des restes d’environ 215 enfants autochtones dans un ancien pensionnat au Canada a suscité l’indignation et l’étonnement à travers le pays. L’ancien pensionnat de Kamloops en Colombie-Britannique a fonctionné sous les auspices de l’Église catholique et plus tard du gouvernement canadien entre 1890 et 1978. Les défenseurs des droits humains ont demandé une enquête approfondie pour déterminer les responsabilités de ce génocide.

“Nous exhortons les autorités à enquêter de manière approfondie sur les circonstances et les responsabilités entourant ces décès, y compris l’examen médico-légal des restes retrouvés, et à continuer d’identifier et d’enregistrer les enfants disparus”, ont déclaré vendredi neuf experts des droits de l’homme de l’ONU dans un communiqué. .

Ils ont demandé au gouvernement canadien de mener une enquête similaire sur tous les anciens pensionnats du pays, qui ont été créés pour assimiler de force les enfants autochtones. Selon le communiqué, des enquêtes pénales devraient également être ouvertes sur toutes les allégations de décès suspects et les allégations de torture et d’agression sexuelle contre des enfants dans les écoles, ont-ils déclaré. Les auteurs et les destinataires qui pourraient être encore en vie devraient être poursuivis et punis, selon des experts de l’ONU.

Lire aussi Afghanistan : plusieurs enfants tués dans une explosion

Trudeau fait sauter une église

Vendredi, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté l’Église catholique à « prendre ses responsabilités » et à publier des dossiers sur les pensionnats sous sa direction. Il a averti que son gouvernement était prêt à prendre des “mesures plus sévères”, y compris une éventuelle action en justice, pour obtenir les documents exigés par les familles des victimes si l’église ne coopère pas, rapporte Al Jazeera.

Lire aussi Un couple américain découvre chez lui 66 bouteilles de whisky centenaires (vidéo)

“En tant que catholique, je suis profondément déçu de la position que l’Église catholique a prise aujourd’hui et ces dernières années”, a déclaré Trudeau lors d’une conférence de presse. Il a rappelé un voyage au Vatican en mai 2017, au cours duquel il a exigé des excuses formelles du pape François pour avoir abusé des étudiants, ainsi que l’accès aux registres paroissiaux pour aider à expliquer plus de 4 100 étudiants qui seraient morts. . « Nous constatons toujours une résistance de la part de l’Église », a déclaré Trudeau.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement pouvait exiger la divulgation, le Premier ministre a répondu : « Je pense que nous prendrons des mesures plus strictes si nécessaire. Mais il a ajouté qu'”avant de commencer à dénoncer l’Église catholique, je suis optimiste que les chefs religieux comprendront que c’est quelque chose dont ils doivent faire partie”.

Ivoirweb

#Canada #Découverte #des #restes #denfants #LÉglise #catholique #sur #quai

Ref. : lavraieinfo.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img