Climat: en 20 ans les glaciers d’Islande ont perdu 750 km²

Une nouvelle étude vient de montrer à quel point la fonte des glaces s’accélère, notamment en Islande.

En deux décennies, c’est l’équivalent de sept fois la surface de Paris disparue des paysages glaciaires islandais. Menacés de disparition quasi totale d’ici 2200, les glaciers de l’île ont déjà perdu environ 750 km2, soit 7% de leur superficie totale, depuis le début des années 2000 en raison du réchauffement climatique, selon une étude publiée lundi.

Au total, la surface des glaciers islandais, qui couvrent encore un peu plus de 10% du pays, a diminué à 10 400 km² en 2019, selon une publication du magazine spécialisé Jökull («Glacier» en islandais). Depuis 1890, la superficie occupée par les glaciers a diminué de près de 2 200 km² soit 18%. Selon ce dernier point des glaciologues, géologues et géophysiciens islandais, près d’un tiers de ce déclin a été enregistré depuis 2000.


Lire aussiRéchauffement climatique: et si les glaciers disparaissaient?

La contraction observée sur deux décennies représente presque la superficie totale de Hofsjökull (810 km²), la troisième plus grande calotte glaciaire de l’île de l’Atlantique Nord. «Les variations glaciaires en Islande depuis les années 1890 montrent une réponse claire aux variations climatiques», soulignent les auteurs.

300 milliards de tonnes de glace ont fondu en 20 ans

«Ils étaient assez synchrones à travers le pays, bien que les pics (puissants mouvements de glace) et l’activité volcanique sous-glaciaire affectent la position de certaines crêtes de glace», poursuit l’étude. En 2014, l’Islande a enregistré la première disparition d’un de ses glaciers, l’Ok, anciennement Okjökull («glacier Ok») en raison du réchauffement climatique.

Les scientifiques craignent que les quelque 400 massifs glaciaires d’Islande disparaissent d’ici 2200, rappelle la cérémonie «d’hommage» de l’époque. La recherche publiée lundi est une contribution de scientifiques islandais au prochain rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies, dont la publication est prévue pour 2022.


Lire aussi“La fonte des glaces aura un impact sur toute l’humanité”

Les glaciers de l’Alaska, des Alpes et de l’Islande comptent parmi les rétrécissements les plus rapides au monde ces dernières années, selon une grande étude mondiale publiée dans Nature en avril.

Les quelque 220 000 glaciers de la planète ont perdu en moyenne 267 milliards de tonnes de glace par an entre 2000 et 2019. Un rythme annuel qui s’est accéléré de 30% en deux décennies et atteint aujourd’hui près de 300 milliards de tonnes.

#Climat #ans #les #glaciers #dIslande #ont #perdu #km²

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img