Le retour de Gbagbo: le rêve du GOR brisé par Ouattara

Le retour à Abidjan de Laurent Gbagbo, est annoncé pour le mois de juin 2021. Selon le service de renseignement africain, un accord de principe a même été trouvé sur les modalités de ce retour entre le pouvoir et le camp de l’ancien chef de l’Etat.

Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire: tout sur les conditions imposées par le régime Ouattara

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, qui a finalement été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) depuis le 31 mars 2021, devrait rentrer à Abidjan d’ici la fin du mois de juin de l’année prochaine. Après deux mois d’intenses négociations, un accord de principe a été trouvé entre les dirigeants du Front populaire ivoirien (FPI), son parti et le pouvoir Ouattara sur les conditions de son retour. Selon cet accord révélé par Africa Intelligence, il n’y aura pas de réception populaire pour Laurent Gbagbo. L’ancien président ivoirien devrait rentrer tranquillement à Abidjan, accompagné de son partenaire Nadi Bamba et de son fils David al Rais Gbagbo, aujourd’hui âgé de 19 ans. Son retour devrait avoir lieu sans Charles Blé Goudé, son ancien codétenu à la prison de Scheveningen à La Haye.

Lire aussi Bédié: Voici ses conditions avant de rejoindre le gouvernement Ouattara

Seule une poignée de ses proches a été autorisée à se rendre au pavillon d’honneur de l’aéroport d’Abidjan pour son accueil. Selon les médias français, le président Alassane Ouattara aurait été catégorique sur l’idée de réserver un retour triomphant à son prédécesseur. En effet, le régime d’Abidjan craint des dérives, voire des affrontements, entre des associations de victimes proches du pouvoir, qui s’opposent à ce retour, et des partisans de l’ancien président, qui attendent depuis une décennie le retour de leur champion. Au-delà de l’aspect sécuritaire, les autoritaires ivoiriens de Laurent Gbagbo auraient exigé son retrait de la vie politique nationale, en plus de s’engager publiquement en faveur de la réconciliation nationale.

Lire aussi Retour de Gbagbo: Patrick Achi et le FPI concluent l’accord mardi

Des engagements qui, s’ils ne sont pas respectés, pourraient compromettre gravement la levée de sa peine par contumace jusqu’à 20 ans de prison par le tribunal d’Abidjan dans l’affaire dite «BCEAO» (Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest). Laurent Gbagbo serait responsable des atrocités commises lors de la crise post-électorale de 2010-2011 et a été traduit en justice internationale en réponse à des allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Après un procès de dix ans sanctionné par de nombreux rebondissements, l’ancien président ivoirien a été acquitté pour l’extrême faiblesse des preuves présentées par le procureur. Le Front populaire ivoirien, son parti, a mis en place un comité d’accueil depuis mars de l’année dernière pour lui souhaiter une chaleureuse bienvenue à son retour en Côte d’Ivoire.

Source: Afrique-sur7

#retour #Gbagbo #rêve #GOR #brisé #par #Ouattara

Ref. : lavraieinfo.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img