Le Rwanda, le nouveau gendarme du Mozambique

Le Rwanda a annoncé qu’il enverrait 1 000 soldats au Mozambique pour aider à combattre les groupes djihadistes dans la province de Cabo Delgado. Connus localement sous le nom d’Al-Shabab, ces groupes dirigent le nord-est du pays depuis près de quatre ans et auraient fait près de 3 000 morts. Selon Kigali, ce déploiement commencera immédiatement. Le mois dernier, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) a également annoncé qu’elle enverrait des troupes pour empêcher la menace de déstabiliser la région.

L’annonce de Kigali surprend. Jusqu’à récemment, le gouvernement mozambicain était réticent à fournir une aide militaire étrangère. Pourtant, selon le chercheur Thierry Vircoulon, contacté par RFI, Maputo préférerait avoir des militaires rwandais sur son territoire que des hommes de la SADC.

« Cette annonce est le fruit de contacts antérieurs, remontant à quelques semaines, voire quelques mois, notamment après l’attentat de la ville de Palma, qui avait un peu choqué tout le monde, explique le chercheur. Les autorités mozambicaines étaient alors en pourparlers avec le président Kagame et ont donc convenu que des troupes rwandaises seraient déployées dans le nord du Mozambique pour lutter contre l’insurrection djihadiste.. »

« En effet, l’Afrique du Sud, qui est clairement le pilier de la SADC et qui, s’il y avait eu une intervention militaire de la SADC, aurait joué un rôle majeur, les autorités mozambicaines ne veulent pas de l’Afrique du Sud. d’Afrique australe et c’est pourquoi ils ne veulent pas que son armée entre sur son territoire. On voit donc à la fois la confirmation du Rwanda comme force militaire en Afrique, et en même temps, du côté de Maputo, le refus d’une SADC qui est en fait un peu un faux nez pour l’Afrique du Sud.. »

Le Rwanda tente de s’imposer sur le continent

Selon Kigali, le déploiement des militaires et policiers devrait commencer immédiatement et ces hommes combattront aux côtés des forces armées mozambicaines. Pour le chercheur Thierry Vircoulon, le gouvernement rwandais tente de s’imposer en gendarme sur le continent.

« Le Rwanda a désormais une politique de « fournisseur de sécurité », ajoute Thierry Vircoulon. Le premier exemple fut la République centrafricaine où il envoya des troupes. Maintenant, c’est en Afrique australe. On voit donc que ça marche aussi bien en Afrique centrale qu’en Afrique australe. Je pense que le régime rwandais veut démontrer qu’il a maintenant une capacité militaire et qu’il peut la projeter. Ik denk dat het een heel duidelijk beleid is voor Kigali, om aan te tonen dat het in staat is om elders dan in de Grote Meren, in de directe omgeving, in te grijpen en dat het troepen in Afrika kan projecteren, naar rechts en naar Gauche. »

Lire aussi : Mozambique : le Rwanda annonce l’envoi de soldats à Cabo Delgado. Au

.

#Rwanda #nouveau #gendarme #Mozambique

Ref. : rfi.fr/fr/afrique/

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
840FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img