Littérature jeunesse : le père Castor, 90 ans et toutes ses dents !

La légendaire collection de livres pour enfants, créée par Paul Faucher, fête ses 90 ans. L’occasion de revenir sur son histoire et sa naissance, au cœur de la révolution éducative des années 30.

Michka l’ours, Poulet rouge, Marlaguette ou l’incontournable galette Roule… On a tous une histoire avec le Père Castor, qui fête cette année ses 90 ans. Démodé? Pas du tout. Ce recueil, qui a révolutionné la littérature jeunesse à sa création, se lit encore aujourd’hui et fait le bonheur des enfants, que ce soit à la maison ou à l’école.

Pour comprendre ce succès, il faut remonter aux sources. Et pour un homme : Paul Faucher, né en 1898. Dès le lycée, le fils de ce médecin s’intéresse à l’enseignement aux enfants. « Dans son journal, il ne mâche pas ses mots et dénonce les pédagogies rigides de son établissement de Versailles, parlant d’un régime absurde, qui produit citoyens en série », raconte sa petite-fille, Anne-Catherine Faucher, qui publiera en septembre une monographie sur son grand-père. Car il en est convaincu : on peut apprendre autrement.

Avec les albums du Père Castor, le concept de Paul Faucher était d'allier imagination et activité manuelle.
Avec les albums du Père Castor, le concept de Paul Faucher était d’allier imagination et activité manuelle. RD

Après des premiers postes dans l’industrie, ce rêveur, passionné de poésie (son entourage l’appelait affectueusement « Moon Fisherman ») franchit le pas et décroche un emploi de libraire. Une révélation. Quelques années plus tard, c’est lui qui réaménage la librairie Flammarion du Faubourg Saint-Honoré, à Paris. Passionné de « Nouvelle Éducation », mouvement né au début du 20e siècle, il rencontre et organise des conférences sur le sujet.

En 1926, lui et d’autres ont écrit une Déclaration des principes des droits de l’enfant, plus de trente ans avant ceux des Nations Unies. Le premier article précise que l’enfant est « un espoir à respecter, à protéger, à aider ». Un an plus tard, il lance la collection Education chez Flammarion.

“Placer l’enfant au centre”

Lors d’un congrès il fait une rencontre décisive, celle du pédagogue tchécoslovaque Frantisek Bakule. Pour lui l’activité du corps, des mains est aussi importante que l’intelligence et l’imagination. Paul Faucher adhère à cette théorie et met en scène la collection. « L’idée est de mettre l’enfant au centre et de se dire qu’il n’apprend pas seulement assis, mais aussi en action », explique Céline Dehaine, directrice de Flammarion Jeunesse, dont la collection du Vader Castor, pour les moins de 7 ans. , représente 60% du catalogue. C’est une pédagogie qui résonne fortement aujourd’hui, par exemple chez Freinet ou Montessori. “

Pour illustrer cette idée, Paul Faucher choisit un animal : le castor. « C’est un animal enfantin, qui construit, construit, reconstruit quand tout est détruit. Elle évoque aussi le rapport à la nature, très présent dans la collection », analyse le directeur de Flammarion Jeunesse. Les deux premiers albums de la collection, en 1931, sont également consacrés à l’artisanat : « Je fais mes masques » et « Je découpe ».

Paul Faucher voulait que les albums soient accessibles à tous les budgets.
Paul Faucher voulait que les albums soient accessibles à tous les budgets. RD

Autre point crucial : le prix. Les albums que propose Paul Faucher sont accessibles à toutes les bourses. « Dans le passé, les livres étaient gros et rigides et étaient souvent offerts comme cadeaux de Noël. Ces nouveaux modèles sont souples, légers et deviennent un objet du quotidien, profané, explique la petite-fille du designer. Ils doivent pouvoir tenir dans la main de l’enfant. Aussi la typographie et la longueur des lignes sont étudiées pour le jeune lecteur. “

Le succès est immédiat. Les livres ont été traduits en plusieurs langues et les albums se sont vendus à des dizaines de milliers d’exemplaires.

Une école du Père Castor

Faucher fait appel à des peintres et artistes français, mais aussi tchécoslovaques et russes pour illustrer ses albums. Pour lui, l’image passe avant tout. « Elle n’est plus calquée sur l’écrit, elle vient comme une seconde voix au texte et apporte autre chose », souligne Anne-Catherine Faucher. “Michka”, le titre phare, illustré par le peintre animalier russe Rojan, est sorti en 1941.

Paul Faucher poursuit sa réflexion et inaugure en 1946 une école du Père Castor, l’atelier des auxiliaires pédagogiques, au 131, boulevard Saint-Michel à Paris. “C’était son grand rêve”, raconte sa petite-fille, qui n’avait que 5 ans lorsque son grand-père est décédé. Il pouvait appliquer sa pédagogie. Dans les programmes, il n’y avait pas plus de maths et de français que de chant, de danse ou de lecture. Une révolution à l’époque. Une centaine d’étudiants y sont accueillis chaque année, jusqu’à sa fermeture en 1962.

Dans chacun des albums, l'illustration prend une place prépondérante.
Dans chacun des albums, l’illustration prend une place prépondérante. RD

La collection se diversifie, avec des thèmes récurrents : l’amitié, la nature et ses animaux, la découverte de pays à travers le monde. De grands noms travaillent ensemble, comme l’explorateur Paul-Émile Victor, auteur de “Apoutsiak le petit flocon”. A ce jour, 95 millions d’exemplaires des livres du Père Castor ont été vendus dans le monde et son catalogue compte 1 000 titres.

La collection poursuit sa trajectoire avec une centaine de nouveaux titres par an. « Nous entendons parfois des critiques, certains pensent que les histoires sont démodées, mais elles traversent les siècles et sonnent toujours. Aujourd’hui, les jeunes illustrateurs sont fortement inspirés par ce graphisme des années 30 », ajoute le réalisateur. L’ultime reconnaissance viendra en 2017. Cette année-là, toutes les archives du Père Castor, qui sont précieusement conservées dans la médiathèque spécialisée de Haute-Vienne, sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans le registre “Mémoire du monde”.

#Littérature #jeunesse #père #Castor #ans #toutes #ses #dents

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img