Mali: le putsch sur Bah N’Daw révèle ses secrets, Macron et …

Le président Bah N’Daw a démissionné mercredi. Au lendemain de cet autre coup d’État au Mali en l’espace de neuf mois, Afrique-sur-7 livre le résultat de l’éviction du président de la transition et de son Premier ministre Moctar Ouane.

Bah N’Daw paie comptant pour ses “connaissances” avec Macron

«Un coup d’État dans le coup d’État», s’est exclamé Emmanuel Macron à propos de l’arrestation, lundi, de Bah N’Daw, le président de la transition, et de son Premier ministre Moctar Ouane. Le président français avait également déclaré dans un tweet: «C’est inacceptable. Nous sommes prêts à prendre des sanctions ciblées contre les protagonistes. Cette réaction du locataire de l’Elysée avait été critiquée par certains observateurs, dont Geneviève Goëtzinger.

Lire aussi Rencontre avec IBK: les 4 conditions de M5-RFP pour l’offre CEDEAO

Cependant, on apprend que le président Bah N’Daw a été débarqué par la junte militaire pour “avoir transmis des informations classifiées à la France”. Selon son collègue burkinabé Wakatsera, un contrat d’armement est en effet en cours de négociation entre les autorités de transition et la Russie. Et cela en toute discrétion.

C’est pourtant ce secret que Bah N’Daw aurait révélé à Macron lors de sa visite en France lors du sommet sur le financement des économies africaines le 18 mai. Les autorités françaises, opposées à toute coopération militaire entre la Russie et le Mali, “auraient exhorté Vladimir Poutine à ne pas donner de réponse favorable”.

Lire aussi Coup d’État au Mali: la maison de Karim Kéita, fils d’IBK détruite (photos)

La divulgation de ces informations, classées secret de défense, serait donc à la base du mécontentement du vice-président Assimi Goïta. D’où l’expulsion des autorités de transition.

Il faut également noter que les deux ministres sortants en charge de la Défense et de la Sécurité, bien conscients de cette question militaire, avaient été limogés dans le nouveau gouvernement proclamé lundi par le Premier ministre Moctar Ouane.

Dans leur lutte contre les groupes terroristes armés, les autorités de transition ont néanmoins identifié de nouveaux besoins en armures modernes pour les Forces armées maliennes (FAMa), révèle le collègue ouagalais.

Cela pourrait donc l’expliquer.

Source: Afrique-sur7

#Mali #putsch #sur #Bah #NDaw #révèle #ses #secrets #Macron

Ref. : lavraieinfo.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
840FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img