Romainville: imbroglio autour de l’ouverture au public de la Corniche des forts

La «forêt interdite» a cédé la place à une «promenade écologique». A quelques semaines des élections régionales, l’ouverture au public déclenche une trêve entre la majorité régionale sortante, qui préparera le site, et le maire (DVG) de Romainville.

La forêt de la Corniche des forts, à Romainville (Seine-Saint-Denis), continue de susciter la polémique. Après les nombreuses, liées à l’abattage des arbres, voici la fin des travaux et l’ouverture au public de ce site, où 4,5 hectares de forêt ont été aménagés.

D’une part, la région Ile-de-France, qui a dépensé au total 39 millions d’euros sur cette Corniche des forts revisitée, s’assure que le site est terminé et que le site peut donc être ouvert au public. cela a été fait pendant une semaine. En revanche, la commune déclare ne pas avoir reçu les documents de fin de travail. Elle refuse donc de reprendre la gestion du site.

Romainville, ce jeudi.  Sur cette forêt de 65 hectares au total, 4,5 hectares ont été réaménagés en lieu de promenade et de loisirs.
Romainville, ce jeudi. Sur cette forêt de 65 hectares au total, 4,5 hectares ont été réaménagés en lieu de promenade et de loisirs. Elsa Marnette

Cette situation confuse s’est exprimée en détail lors d’une visite à «livraison d’œuvres», vendredi 21 mai, en présence de Valérie Pécresse (Libres), qui a fait campagne pour sa réélection dans la région et du maire (DVG) François Dechy. Il y avait aussi des opposants au projet, qui ont hué le président sortant de la région et dénoncé un «véritable carnage écologique».

“ Politesse républicaine ” et “ campagne électorale ”

Depuis, le vice-président de la région Patrick Karam ne s’est pas offusqué et a critiqué un maire “qui vient de la société civile mais agit comme un politicien”. «Il y a des choses qui ne peuvent pas être faites», tempête-t-il. En tant que maire, vous devez respecter la politesse républicaine. “

“La position politique est de vouloir accélérer l’inauguration avant que les travaux ne soient terminés, d’effectuer une visite avant l’ouverture de la période de constitution de la réserve (Note de l’éditeur: lié à la campagne pour les élections régionales et départementales). Je ne suis pas candidat, ni pour le régional ni pour le département », répond le maire François Dechy. Atmosphère.

Au pied du quartier populaire de Yuri-Gagarine, cette gigantesque forêt de 65 ha au total s’est développée sur d’anciennes carrières de plâtre, qui n’ont pas été exploitées depuis les années 1960. L’instabilité du sol a fait que les communautés ont rendu le site inaccessible aux habitants, permettant à la nature de reprendre ses droits. Au cours des trente dernières années, plusieurs projets d’aménagement ont vu le jour pour faire de la Corniche des forts la douzième île de loisirs d’Ile-de-France.

Un projet qui a été retardé par beaucoup d’opposition

Prenant des responsabilités, Valérie Pécresse a repris le sujet à son tour, rédigeant un cahier des charges comprenant l’ouverture d’une partie de la forêt au public, l’installation de jeux pour enfants, un poney club, des murs d’escalade, des pics d’observation et un solarium, ce dernier a finalement été abandonné. Ce projet nécessite la coupe de plusieurs centaines d’arbres. Elle espère ouvrir le bâtiment fin 2019.

Romainville, ce jeudi.  Des toilettes, des baignoires et des matelas en béton ont été installés le long de la promenade.
Romainville, ce jeudi. Des toilettes, des baignoires et des matelas en béton ont été installés le long de la promenade. LP / EM

Ceci sans compter sur la mobilisation acharnée des opposants pour le projet. En 2018, année du lancement des travaux, le site a été bloqué à plusieurs reprises. Plusieurs «intrus» présumés sont en cours d’arrestation – une affaire qui s’achèvera notamment avec la libération judiciaire de la chanteuse Catherine Ringer et de ses co-accusés – et une pétition recueille plus de 32 000 signatures pour s’opposer à l’abattage d’arbres.

«Nous avons d’abord mis les écologistes sur la bonne voie, puis nous avons eu la crise de Covid. Avec le nombre de réunions, le nombre de visites que nous avons effectuées, vous voudriez que nous abandonnions (Note de l’éditeur: inauguré) ? », Plus que Patrick Karam.

Le résultat de cette histoire orageuse peut donc être visité depuis le week-end des 22 et 23 mai. Une grande aire de jeux attire déjà les plus petits. «Ce sont les seuls swings à Romainville», sourient Alexandre et Daria, 30 ans, qui se disent «satisfaits» du tracé.

Une demande de classement de la forêt

«C’était un peu comme la forêt interdite ici. C’était sale, il y avait beaucoup de détritus. C’est beaucoup plus agréable là-bas, selon les années trente. Et puis il y a le respect de la forêt avec ce pont. Alexandre se demande si “des mesures de sécurité doivent être prises”.

Romainville, ce jeudi.  Cette "promenade écologique" a également des jeux pour enfants et des murs d'escalade.
Romainville, ce jeudi. Cette “promenade écologique” comprend également des jeux pour enfants et des murs d’escalade. Elsa Marnette

Au-dessus de l’aire de jeux, la «promenade écologique» serpente à travers les arbres et surplombe une pelouse devant accueillir des pâturages verts. «Les oiseaux, les arbres, tout est amusant», a déclaré un habitant de Pantin qui a découvert l’endroit.

En revanche, Manon et Virgile, de Noisy-le-Sec et Pontault-Combault (Seine-et-Marne), sont déçus: «Nous cherchons un bout d’herbe où nous pouvons poser notre serviette, mais nous ne trouvons pas il. Il y a beaucoup de béton, c’est très industriel. Cela ne fait pas vraiment un parc », a déclaré la jeune femme. «Lorsque vous passez le grand pont, vous avez l’impression d’être au zoo», ajoute son ami.

«Je trouve dommage que 9 000 arbres aient été abattus pour cela. Il faut maintenant regarder vers l’avenir », a déclaré le maire François Dechy. Il est également Président de la Leisure Island Joint Management Association et lancera dans quelques jours un appel d’offres pour établir la programmation de la Corniche des forts une fois qu’il en aura repris la gestion. Dans le même temps, la ville et la région ont demandé à l’Etat de classer 20 ha en «forêt de conservation» afin de les préserver, comme si tout le monde voulait s’entendre.

#Romainville #imbroglio #autour #louverture #public #Corniche #des #forts

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img