Seine-et-Marne : des capteurs de dépannage pour plus de 46 000 locataires

Le bailleur social Habitat 77 relie ainsi tous ses immeubles collectifs dans leurs parties communes. Objectif : améliorer la desserte de ses 18 842 logements dans 102 communes du département.

Logement social rime désormais avec bâtiments mitoyens. Habitat 77 est le premier bailleur social de Seine-et-Marne avec 18 842 logements habités par plus de 46 000 locataires. Habitat 77 vient d’équiper son portefeuille de plus de 5 000 capteurs installés dans ses parties communes pour surveiller à distance le bon fonctionnement de certains points clés, invisibles à l’œil nu.

Elle concerne l’eau chaude (pas trop chaude pour éviter les brûlures et pas trop froide pour éviter le développement des légionelles) et le chauffage (pour éviter les températures anormalement basses en hiver). Et aussi le VMC qui assure la qualité de l’air et empêche l’humidité et la moisissure dans les maisons. Enfin, les capteurs sont également placés sur les trappes de désenfumage, indispensables pour la sécurité en cas d’incendie. Objectif : avertir le prestataire en temps réel en cas de problème ou de panne et informer immédiatement les locataires de ce qui est fait.

Seine-et-Marne : des capteurs de dépannage pour plus de 46 000 locataires

C’est la première fois en France qu’un bailleur social se dote de ces outils au niveau de tous ses locataires en les intégrant dans la boucle d’information en temps réel (via Easy, l’outil de gestion de la relation que les clients ont lancé en février dernier). Après une phase de test entre juin et septembre, l’appareil devrait être opérationnel à partir d’octobre et les radiateurs démarrent !

De plus, un panel de 2 600 logements choisis parce qu’ils sont exposés au nord ou au dernier étage ou au rez-de-chaussée contiendra également un capteur pour vérifier qu’ils sont bien chauffés.

« Jusqu’à présent, les locataires nous appellent et nous disent : nous n’avons pas de réponse ou alors: le temps de traitement est beaucoup trop long. Cette technologie réduira les délais. Le problème sera traité immédiatement car le prestataire sera prévenu directement en même temps que notre responsable technique », a annoncé le président d’Habitat 77 Denis Jullemier (LR).

Le bailleur social espère ainsi mieux satisfaire les locataires (sans conséquences sur les charges), réduire les coûts d’entretien et de chauffage et réduire le temps passé à surveiller les dysfonctionnements. Les seuls problèmes de chauffage ont entraîné 2 500 appels de locataires en 2020.

Melun 14 juin 2021 Référence chauffage dans Habitat 77, Jérémy Demir montre une sonde placée dans la chaufferie pour mesurer le bon fonctionnement de la chaufferie pour l'eau chaude et le chauffage.
Melun 14 juin 2021 Référence chauffage dans Habitat 77, Jérémy Demir montre une sonde placée dans la chaufferie pour mesurer le bon fonctionnement de la chaufferie pour l’eau chaude et le chauffage. Sophie BORDIER

« Nos 120 gardiens n’ont pas le droit d’entrer dans une chaufferie s’ils ne sont pas encadrés par un professionnel. Il arrive aussi que des prestataires se déplacent sans prévenir car ils ont la clé de la chambre. Ils interviennent, remplissent un cahier et repartent. Cette box facilitera l’information de chacun en temps réel », espère Paul Gibert, PDG d’Habitat 77.

“Ça va changer notre façon de travailler”

Car ces capteurs sont de vrais espions ! Selon Frédéric Mortier, directeur commercial de la société française Qowizio, qui les produit, « un patch sur chaque capteur permet de vérifier si le prestataire a passé la qualité de l’intervention, le temps qu’il a fallu, la qualité de l’intervention , si nécessaire. à refaire, etc.” Côté VMC, cela apportera aussi des économies car le coût d’une box VMC défectueuse est de 10 ou 12 euros par an et à l’unité. Soit 200 euros par an pour un caisson d’une vingtaine de logements.

Comment ça fonctionne ? Si un appareil est défaillant ou défaillant, le capteur renvoie l’information au logiciel de gestion des défauts via une antenne relais. Ce logiciel transmet les données à l’administrateur technique d’Habitat 77 et au prestataire en charge de la maintenance. L’alerte déclenche l’envoi de SMS aux locataires en cas de panne de chauffage ou d’eau chaude.

Melun 14 juin 2021 Un exemple de capteur installé pour assurer le meilleur suivi possible de certains équipements.
Melun 14 juin 2021 Un exemple de capteur installé pour assurer le meilleur suivi possible de certains équipements. Sophie BORDIER

Pour Habitat 77, l’investissement s’élève à plus de 1,25 million d’euros dans le cadre du Plan de Progrès élaboré en 2019. « Cela va changer notre façon de travailler. Nous pouvons agir à l’avance et pas seulement sur les plaintes des locataires. Et cela nous guidera dans nos futurs investissements car nous pourrions décider de rénover certains bâtiments plus tôt au vu des problèmes…” analyse Paul Gibert.

Les ascenseurs sont connectés via un autre appareil. « Nous avons déjà lié nos propres capteurs à la société Getraline. Mais nous allons déployer le système avec Easy, pour informer les clients en temps réel. Dans l’ensemble, nos ascenseurs sont de très bonne qualité. C’est le vandalisme ou les dommages qui provoquent des dysfonctionnements. Le remplacement d’une porte d’ascenseur sur un palier nécessite un délai de sept semaines entre la commande des pièces, la fabrication et le remplacement », rappelle Rémi Roca, directeur technique patrimoine.


Lire aussiSeine-et-Marne : un plan de bataille pour améliorer la sécurité dans les logements sociaux

Un représentant des locataires applaudit cette initiative. « C’est intéressant. Cela obligera les prestataires à être sérieux, car certains ne sont pas à la hauteur. Si on a un chauffage individuel au gaz, on fait appel à une entreprise. Certains nous disent nous vous rappellerons et puis plus rien ! Soit ils annulent le rendez-vous pris pour le lendemain à 17 heures si le locataire a fait sa journée pour cela », précise ce représentant des locataires, qui souhaite garder l’anonymat.

Il propose d’étendre le système de capteurs aux “portes de parking basculantes, portails roulants”. En revanche, selon lui, « les propriétés qui vont en héberger une devraient recevoir une lettre officielle du propriétaire pour ne pas laisser entrer n’importe qui dans leur maison. Ils devraient aussi avoir le droit de refuser !

#SeineetMarne #des #capteurs #dépannage #pour #locataires

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
822FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img