Tennis de table : les filles de Saint-Denis championnes de France… “C’est la victoire de Nicolas”

L’équipe féminine de Saint-Denis a remporté samedi le premier titre français de Pro A de son histoire en battant Metz (3-0). Un titre dédié à l’entraîneur Nicolas Greiner, décédé en octobre.

Après avoir remporté un troisième set passionnant 16-14, Barbora Balazova s’est effondrée, submergée par l’émotion. En larmes, la Slovaque de 29 ans vient d’offrir le troisième point (3-0) synonyme de victoire au match retour du Championnat de France de Pro A. Ses coéquipières (dont Camille Lutz, 18 ans, et Leïli Mostafavi, 21 ans) accourez pour célébrer ce premier sacre dans l’histoire du ping dionysiaque. Une farandole joyeuse pour un public du chaudron de “La Raquette” en fusion. “Vous savez, nous avons commencé la saison pour jouer au maintien, et nous voici champions de France ! La capitaine Qiwen Xiao ne réalise pas non plus ce que son équipe a accompli.

Un mois après la victoire en finale de la Coupe d’Europe ETTU, Saint-Denis a également inscrit son nom au palmarès du trophée national des Reines de France. Battus à l’aller (3-2), les partenaires de Balazova n’ont jamais tremblé lors de ce dernier retour, reporté de deux semaines en raison de cas de contact au Covid-19 dans les rangs de Metz.

“De là-haut, il devrait être fier de nous”

En une heure 45, Saint-Denis a débordé son adversaire et joué la stratégie d’équipe. Après le premier sans-faute de la Franco-monégasque (née chinoise) Xiaoxin Yang face à Adina Diaconu, Prithika Pavade a pris ses responsabilités en s’alignant dans le deuxième match. Le prodige de 93 ans, qualifié pour les JO de Tokyo à l’âge de 16 ans, a étouffé l’autre Roumaine Daniela Monteiro-Dodean (33 ans) en trois sets secs. “Nous avons eu un parcours sans faute, profitez de l’espoir champion d’Europe de 2020. Après le match aller, c’était toujours 50-50, mais nous avons su réagir et nous motiver.”

Une motivation sans doute issue d’une saison marquée par le décès brutal de leur entraîneur Nicolas Greiner en octobre. « C’est la victoire de Nicolas. De là-haut, il devrait être fier de nous”, lance Balazova, avant de demander une coupe de champagne pour se remettre de ses émotions. « C’est lui qui a créé ce groupe », renchérit Prithika Pavade, venue faire du tennis de table près du Bourget pour le compte de Greiner. Il a joué un rôle important dans ce couronnement. “

Avec quatre joueurs de tennis de table sélectionnés pour les prochains JO de Tokyo (Pavade, Balazova, Xiaoxin Yang et le Français Alexandre Cassin), le club du président Molet vit une saison qui restera dans l’histoire, comme le proclame haut et fort le speaker du Sdus : Ce soir les rois de France doivent se retourner dans leur tombeau dans la basilique…”

#Tennis #table #les #filles #SaintDenis #championnes #France #Cest #victoire #Nicolas

Ref. : leparisien.fr

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img