Cameroun – Succession : le tribunal de première instance de Bonanjo ordonne la saisie de

Le tribunal a donné raison à Alain-Christian Monkam Nganou, l’un des fils du défunt, dans une affaire qui l’opposait à d’autres membres de la famille au sein de cette juridiction, tout en craignant un pillage de l’immense fortune du riche homme d’affaires.

Décédé le 27 février 2021 à Afrique du Sud, le riche homme d’affaires Pascal Monkam à peine enterré que son potentiel de droite a commencé à ruiner sa fortune. Dans la foulée, un de ses fils, Alain-Christian Monkam Nganou, avocat au barreau de Paris, avait déposé une requête auprès du tribunal de première instance de Douala Bonanjosaisir la succession, la soustraire aux vifs appétits des autres cohéritiers et ayants droit.

Le tribunal lui a donné le succès. ” Nous jugeons en référé (…), et ordonnons donc la saisie de tous biens meubles et meubles, valeurs mobilières, avoirs, coffres-forts, loyers, actions, dividendes et revenus du défunt Monkam Pascal », rapporte l’extrait du plaidoyer de l’audience du 27 mai 2021, rendu public le 3 juin 2021.

Dans ce document que Cameroun-Info.Net pourrait consulter, il est clairement indiqué qu’un collège d’experts a été désigné par le tribunal pour gérer l’important patrimoine de Pascal Monkam, jusqu’à la nomination d’un organe administratif provisoire, et que ces co-administrateurs se verront rembourser 4% du montant des montants collectés et administrés. L’identité de ces personnes est déjà connue et Cameroon-Info.Net peut confirmer que la coordination du panel d’experts sera assurée par une femme, qui travaille comme expert financier à la Cour d’appel de Côte.

L’extrait du plumitif renseigne également sur la nature des biens placés sous séquestre. Il s’agit principalement des loyers des locataires de l’immeuble. Ecobanque basé à Bonanjo, tous les revenus et parts de feu Monkam Pascal dans les hôtels falaise de Bonanjo, Résidence La Falaise d’Akwa, la falaise diamant de Bonanjo, appartements meublés situés sur la Bonapriso à côté de la pharmacie de Gaulle, hôtel La Falaise de Bonapriso, les remises et tous les dividendes des concessions et contrats de distribution pour les brasseries signés par le défunt, personnellement ou sous le label du Société des Etablissements Monkam (SEM), et quelle que soit l’agence Brasseries affectée au contrat, de toutes devises en devises, tous comptes bancaires personnels et coffres appartenant à feu Monkam Pascal et à la société dont il était actionnaire, tous titres, loyers, avoirs et actions du défunt et de tout autre revenu généré par ses biens meubles ou immeubles relevant de la compétence du tribunal de première instance de Bonanjo.

Il ressort de ce document que la plupart des actifs couverts par ce placement séquestre sont ceux qui sont géographiquement situés à Douala. Hôtels à La Falais Yaoundé, de bafang, tout comme ses actifs immobiliers en Afrique du Sud ne sont pas reconnus.

.

#Cameroun #Succession #tribunal #première #instance #Bonanjo #ordonne #saisie

Ref. : cameroon-info.net

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img