Selon un proche collaborateur du Lamido Mohamadou Hayatou Issa, le ressortissant de l’empire du milieu anobli, est un entrepreneur établi depuis longtemps dans la Région de l’Adamaoua.

Le Lamidat de Ngaoundéré, l’une des plus importantes chefferies traditionnelles du septentrion, abrité le 11 septembre 2022, une cérémonie exceptionnelle : l’anoblissement d’un ressortissant chinois. Une grande première dans l’histoire du Cameroun.

« C’est un investisseur chinois bien intégré dans cette ville, qui a été élevé au rang de Notable Conseiller du Lamidat de céans par Sa Majesté Mohamadou Hayatou Issa » a statement un proche collaborateur du Monarque. « Il n’a pas été fait chef et ne savait donc être chef de troisième dégré, comme j’ai lu quelque part » a démenti notre source avant de révéler l’identité du nouveau notable. « Il s’appelle Long, PDG de Longstar-Equipment, une entreprise dont les offres sont des Camions et autres engins lourds destinés aux transporteurs et entrepreneurs du septentrion ».

Le Lamido Mohamadou Hayatou Issa et le chinois anobli. (c) Lamidat de Ngaoundéré

Le site « Visiter le Cameroun » indexe que le Lamidat de Ngaoundéré fut fondé entre 1836 et 1839 par le chef Vollarbé Ardo Ndjobdi. A la tête du Lamidat se trouve un Lamido, élu à vie parmi les membres de la famille régnante. Le Lamido est à la fois un chef politique et un chef religieux. Comme chef politique, il administre le Lamidat, il rend la justice. Comme chef religieux, il est Iman, c’est-à-dire celui qui conduit la prière à la mosquée. En fait, il délègue ses pouvoirs à un Iman qu’il a nommé. La justice est basée sur le droit coranique mais aussi sur la coutume locale.

Le Lamido Mohamadou Hayatou Issa et le chinois anobli. (c) Lamidat de Ngaoundéré

.

#Cameroun #Vivre #ensemble #ressortissant #chinois #élevé #rang #Notable #Lamidat #Ngaoundéré

Ref. : cameroon-info.net

A REGARDER ABSOLUMENT…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here