Cameroun – Yaoundé : Mouvement de vote à Matgenie

Le personnel de cette entreprise est en grève dans le quartier de Nkolbikok depuis le lundi 7 juin 2021. Il réclame 13 mois de factures impayées.

Portail barricadé de panneaux soutenus par une corde et une ambiance lugubre, c’est la scène qui nous accueille ce lundi 7 juin 2021 dans le Parc National des Matériels de Génie Civil (Matgénie) situé dans le quartier Nkolbikok de Yaoundé, il est 12h : 50 . Le soleil de plomb ne semble pas décourager le personnel de cette structure qui, assis par terre, crie qu’il est fatigué. Un silence de mort règne. Seuls les messages sur les panneaux installés à l’entrée de la Matgénie renseignent sur ce qui s’y passe. « Au secours, Monsieur le Président de la République, trop c’est assez, nous sommes fatigués, 13 mois sans salaire. Nous sommes fatigués des promesses non tenues et des plans ratés. Nos collègues sont morts de la misère causée par les 13 mois d’arriérés de salaire. Les cotisations sociales ne sont pas payées, le personnel de la mutuelle ne travaille plus, nous exigeons l’élection des représentants du personnel », lit-on dans certains postes de ces conseils.

Selon les attaquants, ce changement d’humeur n’est pas sans importance. Ils réclament 13 mois de salaires impayés. « Nous sommes au bout du fil. 13 mois sans salaire, c’est trop. Le directeur général doit revoir notre dossier”, s’est plaint l’un d’eux. Si ces salariés sont si en colère, c’est qu’ils se sentent « maltraités », car malgré leurs nombreux appels et promesses de la direction, la situation reste inchangée. « Il y a eu des plaintes au niveau du ministère des Travaux publics, qui est sous notre tutelle technique, mais jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’issue favorable », explique Savinien Nguini, ancien directeur de Matgenie.

Désiré Abogo Ntang, directeur général de Matgenie, s’est tenu au courant de la situation et s’est dit surpris par ce saut d’humeur organisé par ses salariés. Selon lui, le problème des arriérés de salaires a commencé depuis le changement de statut de l’entreprise. Il explique : « La Matgénie n’est plus un établissement public industriel et commercial et n’est pas éligible aux financements de l’Etat. En conséquence, l’entreprise s’est endettée et essaie de gérer ses employés d’une manière ou d’une autre ». Cependant, Désiré Abogo Ntang veut rassurer ses salariés. Il révèle que : « Différentes stratégies sont mises en place pour résoudre ces problèmes d’arriérés de salaires, notamment la diversification des activités. La société a l’intention de commencer à produire du gravier, du sable et des activités immobilières.
Les grévistes ont annoncé que le vote se poursuivrait indéfiniment si leurs arriérés de salaire ne sont pas payés.

Aurore Colombe Ngo et Rosine Golbo

#Cameroun #Yaoundé #Mouvement #vote #Matgenie

Ref. : 237online.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
821FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img