Expulsion d’Awai Escalier, Yaoundé : le non-dit qui disculpe le sénateur Samuel Obama Assam

La semaine dernière, une vidéo d’expulsion dans le quartier d’Awai Escalier, une banlieue de la capitale, est devenue virale, suscitant à la fois l’indignation et la colère des internautes.

La réaction des uns et des autres a été d’autant plus vive, car cette vidéo, accompagnée des propos touchants d’une des victimes, ne pouvait laisser indifférent si peu de monde au premier coup d’œil, comme vous pouvez le voir sur ce clip. :

« Ici tout ce quartier a été défoncé par le sénateur Obam Assam, le sénateur du RDPC, le frère du président de la république, qui défonce tout un quartier où il retrouve les gens qui vivent depuis l’année 2002. On se sépare, on est dehors. Le sénateur a racheté le quartier pour 13 millions depuis 2019, et le peuple souffre… » dit la dame en question.

Mais c’était sans compter la manipulation et la récupération dont certains de nos compatriotes sont devenus les maîtres incontestés. En effet, après recoupement, on s’est vite rendu compte qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que de manipulation. Parce que personne ne peut profiter de sa propre dépravation ! de plus, selon le principe sacré du journalisme’”les faits sont sacrés et les commentaires sont libres”.

Pour ce qui est des faits, il est clairement établi que l’Honorable Monsieur est bien le propriétaire de ce terrain de plus de 2 500 m2. Le titre foncier en sa possession en fait foi. Il a acquis cet espace lors d’une vente aux enchères lors d’une liquidation de la Société de Recouvement des Créances (SRC). En revanche, alors même qu’elle confond le sénateur Obama Assam avec Assam Mvondo, le neveu du président, cette femme refuse délibérément de dire aux internautes cette vérité :
« Le sénateur demande aux résidents de l’espace en question de quitter la propriété depuis plus de deux ans. En retour, il n’a reçu que des insultes. La sénatrice a également, par magnanimité, demandé de ne pas libérer une résidente, veuve et ayant une grande descendance sous sa garde. Elle occupe sa propriété et n’a pas fait l’objet d’une opération d’expulsion. ».

Le pays compte exactement 9 habitants, dont une dame de la région Centre et 8 autres personnes de l’ouest du pays. Au total, 9 occupants ont été identifiés. Une décision de justice a donc ordonné l’expulsion des résidents illégaux. D’où l’opération de destruction du 31 juillet. Une fois les faits établis, chacun pourra commenter par lui-même sans trop d’émotion.

#Expulsion #dAwai #Escalier #Yaoundé #nondit #qui #disculpe #sénateur #Samuel #Obama #Assam

Ref. : 237online.com

Actu Cameroun - Cameroun infoshttps://www.actu-cameroun.com
Actu Cameroun - L'actualité camerounaise et internationale en direct. Débats politiques, sports, société, ... #Actu #Cameroun #Info #News Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux.

A lire aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez nous ...

4,266FansLike
831FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

A LA UNE

- Advertisement -spot_img