Selon des documents que nous avons pu consulter, sans avoir la possibilité de les publier (pour protéger nos sources), 550.000.000 sur les 560.000.000 FCFA ordonnés par le Secrétaire général de la présidence de la République ont été bel et bien dégagés au bénéfice de la Fécafoot, et mis à la disposition de l’agent comptable compétent.

350.000.000 de FCFA ont été par la suite effectivement décaissés par un proche collaborateur du président Samuel Eto’o (qui avait ordonné). 200.000.000 ayant été « cantonnés » par l’agent comptable de la Fécafoot qui exige des dirigeants de la Federation, un compte d’emploi des 350.000.000 décaissés et un mémoire de dépenses avant décaissement des 200.000.000 restant à sa disposition. Le gap de 10.000.000 étant visiblement dû à des problèmes de calcul.

Lire aussi
CAN 2019: Un an de retard accusé par le Cameroun selon AHMAD AHMAD

L’ordre de retrait des 350 millions porte le numéro 19 et date du 18 avril 2022. Les ordres de retrait N°21, 22 et 23 ayant été orientés vers un compte de consignation portant le numéro 420.

Contrairement à ce que soutenait le communiqué du Secrétaire général de la Fécafoot le 1er juillet dernier, à la suite de la fuite sur les réseaux sociaux d’un compte rendu fait par le payeur spécial du MINSEP au ministre des Finances en date du 28 juin, les 350.000.000 reçus par la Fécafoot émanent donc de la subvention de la présidence de la République et non de celle des Services du Premier ministre. La note y ayant trait continue de faire l’objet d’un traitement.

Lire aussi
CAN Cameroun 2019 : Calendrier et résultats des éliminatoires

Les payements et décaissements se sont donc faits sur la base de la note du SGPR datée du 22 mars 2022 et concernant la subvention annuelle allouée aux clubs professionnels de football du Cameroun.

La note du SGPM, portant sur la mise à disposition de la subvention de l’Etat pour l’organisation des championnats Emite One et Two, datée du 13 avril 2022, étant encore dans les circuits de traitement.

La direction de la Fécafoot s’est donc fourvoyée. Ce qui explique sans doute les excuses à peine voilées présentées par Samuel Eto’o lorsqu’il demandait aux Lionnes indomptables d’applaudir pour le MINFI et l’agent comptable OUM. Ou lorsqu’il envisageait de dédier la victoire espérées des Lionnes face à la Zambie au ministre et à son collaborateur. Victoire manquée.

Lire aussi
Fecafoot : Vers une bataille juridique avec le français Coq sportif

En s’emportant devant la presse sportive, en jetant aux gémonies ceux qui …., et en déclenchant cette autre polémique, Samuel Eto’o ne se doutait peut-être pas qu’elle mettrait à l’épreuve le serment de transparence qu’il a fait au moment de son élection.

Fera-t-il produire un compte d’emploi des 350.000.000 décaissés et utilises? Accepter a-t-il de s’obliger au respect des procédures en faisant produire le mémoire de dépenses exigé par l’agent comptable ? Son secrétaire général par intérim refera-t-il plusnpausement un communiqué pour faire amende honorable?

Lire aussi
Cameroun – Mondial 2014: les vrais responsables de l’échec des Lions épargnés

Alors que ces questions se posent, d’autres surgissent déjà. L’une sur la destination d’un millard de FCFA que les Qataris auraient mis à la disposition de la Fécafoot à titre d’aide aux fédérations concernées par la Coupe du monde Qatar 2022. L’autre en relation avec le milliard et demi reçu récemment de la CAF au titre de la participation des Lionnes à la CAN marocaine de football féminin.

LeFaxinfo / 237online.com

#Subvention #aux #clubs #FECAFOOT #bien #décaissé #millions #des #ordonnés #par #Sgpr

Ref. : 237online.com

A REGARDER ABSOLUMENT…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here